Pourquoi ne pas avoir testé Nemo sur une seule première ligne ?

La mise en service du nouveau réseau de bus d’Ametis, samedi 11 mai, s’est accompagnée de nombreuses pannes et de nombreux retards. Beaucoup d’usagers sont en colère.

Je peux comprendre les difficultés liées au rodage d’un nouveau réseau de transport en commun, qui nécessite d’être correctement coordonné.

Je suis toutefois inquiet des pannes techniques à répétition que connaissent de nombreux bus Nemo.

« Je ne comprends pas le choix de l’équipe municipale »

Hubert de Jenlis

Surtout, je ne comprends pas pourquoi le choix de l’équipe municipale n’a pas été de tester progressivement le nouveau matériel sur une seule première ligne, avant de le généraliser afin de ne pas pénaliser l’ensemble des usagers ?

C’est une question de bon sens