Débat : “Automobilistes, pompes à fric ?” sur France 3 Hauts-de-France

J’étais ce dimanche 28 octobre 2018 l’invité de France 3 Picardie pour débattre de la hausse du prix des carburants.

Un peu de pédagogie sur ce sujet :

1️⃣ L’augmentation des prix du carburant est liée, pour 2/3, au triplement du prix du baril depuis 2016 (de 26$ à 75$);

2️⃣ La TICPE, la taxe sur les produits énergétiques représente 60% du prix du litre de carburant est reversée aux Départements et aux Régions pour financer : le RSA, l’apprentissage, la formation professionnelle et les pompiers. Elle compense également la suppression de la vignette automobile;

3️⃣ Le Gouvernement assume taxer les énergies polluantes. Aujourd’hui, l’urgence climatique n’est plus à démontrer. On ne peut pas d’un côté regretter le départ de Nicolas Hulot et de l’autre inciter à rouler toujours plus alors que le transport routier est le principal émetteur de CO2 sur la planète. Je rappelle aussi que la pollution atmosphérique c’est 48 000 décès prématurés par an en France;

4️⃣ Le Gouvernement aide les plus fragiles à réaliser leur transition énergétique au travers de la prime à la conversation des véhicules, du chèque-énergie et du « Coup de pouce économies d’énergie » (pour le remplacement des chaudières au fuel);

5️⃣ Le Gouvernement agit par ailleurs pour le pouvoir d’achat des Français et les effets vont très vite se faire ressentir (suppression de la taxe d’habitation, augmentation de la prime d’activité, heures supplémentaires exonérées et, visible dès ce mois d’octobre sur les fiches de paie : allégement des charges salariales).

Voir l’émission (26 minutes)

Débat : “Automobilistes, pompes à fric?” – France 3 Hauts-de-France from Hubert de Jenlis on Vimeo.


Présentation de l’émission :

Radars, contrôles routiers renforcés et hausse du prix des carburants … La grogne des automobilistes est le thème du débat de « Dimanche en Politique ».

Un mouvement de grogne semble prendre corps dans le pays, mais aussi sur les réseaux sociaux.

Depuis quelques jours, la toile bruisse en effet d’appels à la mobilisation pour « tout bloquer » le samedi 17 novembre prochain partout en France.

Dans la ligne de mire des automobilistes et d’un grand nombre de Français, la hausse des taxes sur les carburants, la flambée des prix des carburants qui en découle, le sentiment d’un « matraquage » qui ne dirait pas son nom et dont les Français « moyens » seraient les principales victimes dans leur quotidien.

Et comme si cela ne suffisait pas pour alimenter la grogne, les mêmes automobilistes ont l’impression d’être « rackettés » en permanence sitôt installés au volant de leur véhicule : radars qui flashent parfois plus vite que leur ombre, contrôles routiers renforcés, points qui s’envolent dans une espèce de grande migration inédite, malus écologique, contrôles techniques de plus en plus poussés et donc de plus en plus coûteux, péages autoroutiers de plus en plus chers et arrivée annoncée de futurs péages urbains !

N’en jetez plus, la coupe est pleine (contrairement aux réservoirs qu’il est plus en plus difficile de remplir).

Pour en débattre, Dominique Malige reçoit quatre invités sur le plateau de Dimanche en Politique :

Débat : « Automobilistes, pompes à fric ? « 

Un magazine présenté par Dominique Malige

Diffusé en direct sur France 3 Picardie et France 3 Nord Pas-De-Calais