« Affaire Benalla » : que l’emballement médiatique et la récupération politique cessent

Le 1er mai, rue de la Contrescarpe à Paris, le jet de projectiles par deux individus demandait une réponse policière. Alexandre Benalla, présent en qualité d’observateur, n’avait pas à intervenir et ses actes sont inexcusables.

[Mon interview au micro de France Bleu Picardie à la fin de l’article]

 

Maintenant, il faudrait que l’emballement médiatique et la récupération politique de la part de l’opposition cessent :

  • Sur la vidéo, je ne vois pas de « passage à tabac » mais une interpellation musclée, qui n’a donné lieu à aucune blessure, à aucune plainte et à aucune réaction de l’IGPN lorsqu’elle a été saisie anonymement le 3 mai.
  • Des sanctions administratives ont été prises par le directeur de cabinet de l’Élysée, jusqu’au licenciement de Monsieur Benalla.
  • Il y a une enquête judiciaire en cours et quatre personnes ont été mises en examen. La Justice doit pouvoir faire sereinement son travail.
  • L’Élysée a annoncé tirer toutes les conclusions des dysfonctionnements mis au jour afin qu’ils ne se reproduisent pas. Une réorganisation de ses services aura lieu à la rentrée de septembre.
  • Le Président de la République s’est exprimé sur les points qui le concernaient. D’aucuns s’attendaient à ce qu’il se défausse ou rejette la faute sur des « fusibles ». C’était mal le connaître…
  • Je regrette l’obstruction dont fait preuve l’opposition à l’Assemblée nationale. Bloquer la réforme constitutionnelle en raison de cet incident était disproportionné. En même temps, je comprends bien qu’elle dérange l’ « ancien monde », en proposant notamment la réduction du nombre de parlementaires…
  • La coalition des oppositions, réunissant le LR Jacob, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ou encore le PS Faure est assez baroque et trahit leur incapacité à se mobiliser sur le fond.
  • Pour répondre à certains : ces événements n’entament absolument pas ma satisfaction d’avoir rejoint La République En Marche. Je suis soulagé d’avoir mis mon engagement politique en conformité avec mes convictions et je soutiens plus que jamais le rythme des réformes du Gouvernement.

« Affaire Benalla » : que l’emballement médiatique et la récupération politique cessent from Hubert de Jenlis on Vimeo.